Lunes, 27 de Marzo de 2017 Actualizado: 15:32 h.

AGENCE RÉSEAUMAROC

Société - Le “Printemps de la dignité” se mobilise contre les violences faites aux femmes

"Chaque vide juridique, fait des milliers de femmes victimes" est le slogan de la nouvelle campagne de lutte contre les violences faites aux femmes lancée par la coalition "Printemps de la dignité". Depuis plus de 5 ans, cette Coalition d’ONG milite pour une législation pénale qui protège les femmes contre la discrimination et la violence. Si la réforme partielle du Code pénale représentait une lueur d’espoir pour les femmes victimes de violences et tout particulièrement les violences conjugales, elle laisse le mouvement féministe sur sa faim. Selon Khadija Rougani, avocate au barreau de Casablanca et membre du collectif "Printemps de la dignité", "il y a urgence à créer des textes juridiques qui protège les femmes"… Et d’ajouter "Le code pénal doit être réformé de manière complète et profonde pour que soient pénalisées toutes les formes des violences contre les femmes". Avec plus de 6000 de femmes victimes de violences et un projet de loi en cours de discussions au Parlement, il est plus que jamais temps d’éveiller les consciences.